Contact

Webinaire EcotoQ – CSL #9!

=

21 octobre 2020

Neuvième webinaire organisé par Le Chapitre Saint-Laurent et le Regroupement EcotoQ! Magalie Baudrimont est professeure en écotoxicologie à l’Université de Bordeaux, dans le laboratoire EPOC (Environnements et Paléoenvironnements Océaniques et Continentaux). Elle a été co-directrice de ce laboratoire de 2016 à 2019, et est actuellement co-directrice du Département de Recherche en Sciences de l’Environnement de l’Université de Bordeaux qui regroupe 12 unités de recherche (environ 800 permanents). Les programmes de recherche développés par Magalie Baudrimont portent sur la caractérisation des impacts toxiques des éléments traces et nanoparticules métalliques et plastiques sur les organismes aquatiques (essentiellement bivalves et poissons). Elle développe des approches expérimentales de laboratoire et de terrain pour répondre aux grandes problématiques d’écotoxicologie, notamment pour comprendre les mécanismes de bioaccumulation et de détoxication de ces contaminants, mais également leurs modes d’action toxiques exercés aux niveaux moléculaire, cellulaire et de l’organisme par des techniques de biologie moléculaire (transcriptomique), biochimie des protéines, microscopie et étude du comportement.
Pour plus d’informations, surveillez la page Facebook de l’événement.

Résumé : La pollution plastique des eaux de surface à l’échelle mondiale ne cesse de croître et soulève de nombreux problèmes écologiques et économiques. D’après de récentes études, il a été montré que les macro-déchets plastiques marins se dégradent en microparticules (1 µm à 5 mm) mais également en nanoparticules (< 1000 nm) par des effets mécaniques et photochimiques. Les nanoplastiques (NPs) sont également issus de la dégradation des plastiques retrouvés dans nos eaux usées par l’utilisation des microplastiques dans les cosmétiques, les produits de soins corporels ou encore issus de l’usure de nos vêtements synthétiques lors de leur lavage, aboutissant à leur rejet également dans les eaux douces. La fraction nanométrique des plastiques environnementaux est encore méconnue car c’est aujourd’hui un challenge analytique que de les caractériser et les quantifier à l’état d’ultra-trace. Ces particules sont pourtant potentiellement toxiques par leur composition, leur taille et leur forme, mais peuvent le devenir encore plus, par l’agrégation avec de la matière organique, ou bien par l’adsorption de métaux traces ou de polluants organiques à leur surface. Compte-tenu de leur taille en particulier, les NPs représentent une réelle menace pour les organismes aquatiques puisqu’ils sont capables d’être absorbés dans leurs tissus et d’exercer directement des effets toxiques au niveau cellulaire. Par quelques exemples, nous illustrerons ainsi la toxicité des nanoplastiques pour les organismes aquatiques.

Rejoignez le webinaire à partir du lien Zoom Ou par téléphone: ID de réunion : 812 1069 3439 Composez le : +1 647 558 0588 (Canada)

Vous aimeriez peut-être aussi…

Gagnant(e)s du prix d’excellence 2021!

Gagnant(e)s du prix d’excellence 2021!

Le Chapitre Saint-Laurent est heureux et fier de vous présenter les lauréat(e)s de nos deux prix d'excellence 2021 qui remportent chacun(e) 2000$! Les gagnant(e)s de cette années ont été annoncés lors de notre assemble générale annuelle qui a eu lieu le mardi 1er juin...

Ateliers de formation

Ateliers de formation

Des ateliers de formation spécialisés sont organisés par le comité des activités étudiantes du CCE 2021 le vendredi 28 mai 2021: 9h00 à 10h30 : Sur la route de la publication 10h30 à 12h : Travailler le contenant – Améliorez vos communications par le design 13h à 16h...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This